Les appartements en PPE sont un modèle de réussite

Les prix de l’immobilier résidentiel sont à nouveau en légère hausse. Avec une croissance
positive de 0.6%, c’est ce que montre le «SWX IAZI Private Real Estate Price Index» pour
les villas et les appartements en PPE au premier trimestre 2016. Au cours du quatrième
trimestre 2015, le taux de croissance s’est élevé à 0.3% et au cours du trimestre précédent,
les prix avaient même stagné.

Sur une base annuelle, la croissance des prix affiche aussi une tendance à la hausse avec
1.3% (trimestre précédent: 0.9%, soit une différence de +0.4%). La hausse des prix des
appartements en PPE est plus importante que celle des villas. «L’appartement en PPE se
révèle être un modèle de succès sur les marchés actuels. Pour les nombreuses personnes
souhaitant accéder à la propriété, il reste abordable financièrement. Par ailleurs, il est plus
facile d’entretien que la villa classique avec terrain, ce qu’apprécient les célibataires comme
les couples à doubles revenus» déclare Donato Scognamiglio, CEO du CIFI..

Prix de transaction des villas

Après deux trimestres de recul, les villas connaissent à nouveau une croissance des prix
positive de 0.2% au cours du premier trimestre (trimestre précédent: -0.5%, soit une différence
de +0.7%). Sur une base annuelle, la croissance des prix se chiffre à 0.4% (trimestre
précédent: 0.7%, soit une différence de -0.3%).

Prix de transaction des appartements en PPE

Au cours du premier trimestre, le taux de croissance des appartements en PPE est positif et
affiche 1.1% (trimestre précédent: 1.1%, soit une différence de 0.0%). Sur une base annuelle,
le taux de croissance se chiffre à 2.2% (trimestre précédent: 1.2%, soit une différence
de +1.0%). Il se rapproche donc à nouveau du taux moyen à long terme de 2.8%.

Prix de transaction des immeubles de rapport

Pour la première fois en plus d’un an, les prix des immeubles de rapport sont à nouveau en
légère hausse au premier trimestre. La croissance des prix progresse de 0.4% (trimestre
précédent: 0.0%, soit une différence de +0.4%). Sur une base annuelle le taux de croissance
a connu une légère hausse de 0.1%. «De nombreux investisseurs institutionnels ont
mis l’accent sur la rénovation de leur portefeuille existant en raison des coûts d’acquisition
élevés», indique Donato Scognamiglio. «Ceci a eu des retombées positives pour les investisseurs.
En effet, la rénovation du parc immobilier existant a contribué d’une part à atténuer
la pression d’investir dans le secteur immobilier et d’autre part à augmenter les revenus locatifs.
Pour ce qui est des objets non rénovés, le taux de référence stable depuis longtemps
empêche un ajustement des loyers vers le haut.»

Au premier trimestre, la performance des immeubles de rapport s’élevait à 1.3% (trimestre
précédent: 0.8%, soit une différence de +0.5%). Sur une base annuelle, la performance se
chiffre à 3.7% (trimestre précédent: 3.3%, soit une différence de +0.4%). La performance
est la somme du rendement des cash-flow nets et l’évolution des valeurs.

Evolution dans les cantons

Si l’on considère l’évolution du taux de croissance moyen à long terme de 2.8%, trois
cantons affichent une évolution des prix supérieure à cette moyenne pour les villas. Il s’agit
des cantons de Zoug avec 3.6%, Neuchâtel avec 3.3% et Saint-Gall avec 3.1%. Pour ce qui
est des appartements en PPE, neuf cantons sont concernés. Les cantons de Zoug (5.5%),
Neuchâtel (4.8%) et Saint-Gall (4.4%) affichent tous un taux de croissance des prix élevé.
Le taux de croissance moyen de l’immobilier résidentiel couvre une période d’observation
de 30 ans. Il est une mesure fiable pour identifier les prix disproportionnés sur le marché
immobilier. Seuls les cantons ayant un nombre de transactions probant statistiquement sont
pris en compte

Evolution des prix de l’offre

Le «Swiss Real Estate Offer Index» a montré les tendances suivantes au cours du premier
trimestre: villas +1.1%, appartements en PPE +1.5%. Sur une base annuelle, les valeurs
des villas ont augmenté passant de -0.2% au quatrième trimestre de l’année dernière à
0.6%, alors que celles des appartements en PPE sont passées de 0.0% à 2.3%. Cet indice
se base sur les prix des annonces pour refléter l’humeur des vendeurs d’immobilier. Les
propriétaires souhaitant vendre apprécieront donc les perspectives d’avenir à nouveau très
positives.

Informations sur IAZI/CIFI

CIFI SA a son siège social à Zurich et fournit depuis 1994 un large éventail de prestations
dans le domaine de l’immobilier. Evaluations immobilières, analyses complexes du marché
immobilier, benchmarking, calcul d’indices immobiliers et solutions informatiques globales
dans le domaine hypothécaire ou de la gestion de portefeuilles : autant de services haut de
gamme dont les clients de CIFI bénéficient depuis de nombreuses années déjà. Constituée
de banques, d’investisseurs immobiliers institutionnels, de caisses de pension, de courtiers
immobiliers ou d’administrations, la clientèle de CIFI peut compter sur l’expertise de ses
quelque 60 spécialistes en Suisse et en Asie pour répondre à ses exigences élevées en matière
de fiabilité et de précision. Une indépendance absolue vis à vis des marchés immobiliers permet
à CIFI d’agir en toute transparence et impartialité.

Informations sur la famille d’indices IAZI/CIFI

CIFI calcule deux familles d’indices différents.

SWX IAZI Real Estate Indices

Chaque trimestre, le CIFI calcule et publie les indices SWX IAZI Real Estate en collaboration
avec SIX Swiss Exchange. Ceux-ci représentent l’évolution des prix et de la performance des
villas, des appartements en PPE et des immeubles de rapport sur le marché immobilier suisse
depuis 1981. Les données exploitées proviennent exclusivement des transactions de gré à gré
(couverture du marché supérieure à 50%). Grâce à l’application de la méthode hédoniste utilisée
pour leur calcul, les indices tiennent compte des différences de caractéristiques des biens
immobiliers échangés.

Swiss Real Estate Offer Index

Le « Swiss Real Estate Offer Index » est une source de référence importante pour les professionnels
de l’immobilier, les médias et le grand public; Il s’agit par ailleurs du premier
indice dans le monde entier à être calculé et mis à jour en temps réel (real time). Pour faciliter
l’interprétation, les indices des prix des offres de vente sont calés sur un prix moyen au
mètre carré et les indices des offres locatives par un loyer annuel moyen au mètre carré.

Pour plus d’informations : infocifi.ch ou tél 043 501 06 00