Les applications mobiles automatisent l’octroi du crédit

Les instituts financiers doivent à la fois assurer leur croissance tout en améliorant l’efficacité de leur organisation. En ce sens, l’activité d’octroi de crédit requiert un doigté tout particulier. Les taux d’intérêt sont toujours à leur plus bas niveau historique. Dès lors, la croissance des revenus générés par les intérêts ne peut provenir que d’une augmentation du volume de crédit octroyé. Mais encore faut-il en maîtriser les paramètres: seule une hausse contenue des coûts, dus à l’exploitation et aux risques, permettra in fine de garantir une amélioration du bénéfice.

Avec le lancement d’une application mobile en «white labelling» d’estimation immobilière, CIFI contribue à l’automatisation du marché du crédit. Il est désormais possible d’estimer des biens immobiliers en téléchargeant une application mobile disponible sur iOS et Android (voir aussi: Lancement d’applications «big data» immobilières). Sachant que 85% de la population suisse se connecte à internet via un smartphone, CIFI poursuit le développement de son offre de données selon le principe «mobile first». Plusieurs instituts financiers de renom comme la Banque cantonale de Bâle, la banque Cler, le groupe Clientis et PostFinance, proposent déjà une application du CIFI sous leur propre logo et rencontrent déjà un vif intérêt.

Après avoir photographié le bien de ses rêves, l’utilisateur obtient d’abord une évaluation, sous la forme d’une fourchette de prix, établie par le modèle hédoniste du CIFI à partir de la localisation de l’objet. Si l’utilisateur saisit ses données financières, il saura s’il peut se l’offrir et à quelles conditions de taux d’intérêt et d’amortissement, en fonction des critères de la banque choisie. Les informations clé sont ainsi disponibles pour un entretien avec un conseiller, le rendez-vous pouvant également être pris depuis la même application.

Avec le développement de cette application smartphone, CIFI poursuit son chemin en tant que fournisseur innovant dans le secteur de l’immobilier. Grâce à ses nombreuses années d’expérience, à sa base de données unique de transactions en Suisse et à ses experts informatiques et immobiliers internes, les projets peuvent ainsi être réalisés rapidement et de manière ciblée pour ses clients.

Roman_Ballmer
Votre contact
Roman Ballmer